fbpx

Pour chaque projet que nous développons, nous traitons des bugs remontés par le client. Problème, ils ne sont pas tout le temps facile à identifier.

L’objectif d’un rapport de bug est de faciliter la compréhension du problème pour le faire corriger au plus vite par nos développeurs.

Il est tentant de remonter au plus vite le bug pour passer à autre chose. Pourtant, c’est la partie la plus importante. Il faut choisir un résumé simple, qui permet de savoir où se trouve le bug et quel est son type. 

Reprenons depuis le début !

Créez plusieurs parties pour organiser votre rapport :

Un résumé du bug, une partie technique et si cela touche plusieurs configurations (différents navigateurs, smartphones, tablettes) ajoutez-les également dans votre description.

Identifier votre environnement : 

Pour vous aider à décrire votre bug, vous pouvez-vous poser différentes questions. 

  • Le bug se produit-il après une action précise ?
  • Une fois passé le bug, cela affecte-t-il le reste du projet ?
  • Si vous quittez l’application, le bug se reproduit-il ? 
  • Quel est votre navigateur (Google Chrome, Safari, Firefox)
  • Avez-vous les droits pour effectuer l’action souhaitée ?

Identifier le bug :

C’est la partie la plus importante. c’est ici que vous allez exposer les faits. Vous y décrivez le bug :

  • Est-ce un bug technique ?
  • Le bug vient-il d’un problème d’affichage ?
  • Vous avez cliqué sur un bouton et rien ne se produit ?
  • Au contraire, cela affiche un contenu qui n’a rien à voir avec le résultat attendu ?
  • Vous avez message d’erreur ?
  • Un élément de la page est manquant ?

S’il vous est possible, ajoutez des illustrations à votre description. Cela permet de comparer les résultats que nous obtenons, pour comprendre le comportement de votre bug. Pour cela rien de plus simple, une capture d’écran ou une vidéo et ça suffit. Pour que ce soit encore plus efficace, vous pouvez ajouter des indications sur la capture d’écran (un cercle rouge, une flèche).

Indiquer les étapes pour reproduire le bug :

Décrire le bug, oui ! Mais permettre de le reproduire c’est encore mieux. Voici un exemple :
Un bug se produit lors de l’ajout d’un code promotionnel sur un site ou une application e-commerce :

1. Se connecter au site ou à l’application mobile :
    -> Avec quel compte êtes-vous connecté ?

2. Ajouter un produit au panier :
    -> Quels produits et quelle quantité avez-vous ajoutée ?

3. Cliquer sur le bouton « Passer à la commande »

4. Insertion d’un code promo :
    -> Quel code promo avez-vous insérez ?

5. Erreur lors de la validation du code :
    -> Quel message d’erreur est affiché ?

Indiquer le comportement attendu :

Rappelez quel devait être le comportement de l’application sans le bug. Indiquez en quoi, selon vous, nous faisons face à une anomalie. En absence de spécification, ajoutez une proposition (si cela vous est possible)

Trois étapes pour éviter de retourner un bug inutilement :

Apres une mise à jour d’application web ou mobile, il est possible que vous ayez encore en mémoire des informations erronées de la version précédente. Pour vous assurer de ne plus rencontrer l’erreur vous pouvez suivre ces trois étapes. 

  • Videz le cache du navigateur.
  • Redémarrez votre application après une mise à jour
  • Reproduisez plusieurs fois la manipulation lors du problème, pour s’assurer de la réalité du bug.

Si le bug persiste, rédigez un rapport de bug au développeur en charge de votre projet.

Iteracode vous accompagne lors de lancement de projet

Quels que soient vos objectifs, Iteracode vous aide à passer de l’idée au produit rapidement en validant vos hypothèses, en avancant par étape et en diminuant les risques.